Emplitude pastille
Les-piliers-de-la-RSE


Quels sont les trois piliers de la RSE ?

Définition RSE

Pour rappel, la Responsabilité Sociale (et Sociétale) des entreprises (RSE) est définie par la Commission européenne comme « Un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ».

Autrement dit, la RSE consiste en l'engagement volontaire d’une entreprise ou d’une organisation en faveur du développement durable. Cela se matérialise par l’intégration dans la politique de l’entreprise mais aussi dans ses activités commerciales et ses relations avec ses parties prenantes des préoccupations tant sociales que environnementales.

La mise en place d'une démarche RSE se caractérise par une transparence des informations (rapport, reporting, bilan) et une communication (notamment par le biais du site internet et des réseaux sociaux) sur les actions RSE mise en place. Cette communication peut prendre place notamment sur les réseaux sociaux ; en effet c'est un bon moyen pour l'entreprise ou l'organisation de communiquer sur sa stratégie, ses pratiques, activités et actions RSE mais aussi sur sa performance et de se constituer une bonne image de marque. En outre, la RSE se caractérise également par une prise en compte des parties prenantes et acteurs dans la définition de la politiques responsable (clients, fournisseurs, salariés ...).

La norme ISO 26 000 est la norme de référence en France en matière de RSE. Cette norme ISO propose aux entreprises et organisations, en plus d'une définition, un guide afin de mettre en place une gouvernance responsable.


Trois piliers de la RSE

Au vu de la définition ci-dessus, nous pouvons voir que la RSE se caractérise par trois piliers : le pilier économique, le pilier environnemental et le pilier social. Ces trois piliers sont interconnectés, ils s’articulent entre eux et ne peuvent fonctionner l’un sans l’autre.

Ces piliers donne une indication aux entreprises qui souhaitent mettre en œuvre une stratégie RSE. En effet, la mise en place d'actions ou pratiques RSE doit veiller à la fois a maintenir voir accroitre la performance économique, tout en étant dans une démarche de responsabilité et de respect de l'environnement et de la société.

Ces trois piliers de la RSE découlent directement des objectifs du développement durable (ODD). En effet, les Nations Unies ont établi 17 objectifs du Développement Durable qui donne une ligne directrice pour contribuer à un avenir meilleur et surtout plus durable.

Ces 17 objectifs du développement durable répond ainsi aux défis mondiaux auxquels nous sommes tous confronté :

  • Éradication de la pauvreté ;
  • Lutte contre la faim ;
  • Accès à la santé ;
  • Accès à une éducation de qualité ;
  • Égalité entre les sexes ;
  • Accès à l'eau salubre et à l'assainissement ;
  • Recours aux énergies renouvelables ;
  • Accès à des emplois décents ;
  • Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation ;
  • Réduction des inégalités ;
  • Villes et communautés durables ;
  • Consommation et production responsables ;
  • Lutte contre le changement climatique ;
  • Vie aquatique ;
  • Vie terrestre ;
  • Justice et paix ;
  • Partenariats pour la réalisation des objectifs.

Pilier environnemental

Le pilier environnemental de la RSE englobe les enjeux liés à l’environnement et l’impact des entreprises sur l’environnement. Les entreprises soucieuses et désireuses de réduire leur impact sur l’environnement peuvent agir sur leur réduction d’émission de gaz à effet de serre, sur le recyclage, le recours aux énergies renouvelables, l’utilisation efficace et durable des ressources naturels (pétrole, gaz, eau), ou encore établir des partenariats avec des fournisseurs ou sous-traitants qui sont responsables.


Pilier social

Le pilier social de la RSE repose sur le respect des droits de l’Homme, de la non discrimination, mais cela va aussi au-dela du respect des mesures légales. Ainsi, le pilier social de la RSE peut également englober d'autres problématiques telles que l’égalité des chances, la diversité/mixité, l’hygiène, la santé et la sécurité sur le lieu de travail, ou encore la formation et l’éducation.

La législation en France tend a formuler de plus en plus de lois afin d'infléchir le comportement des entreprises vers une gestion plus sociale.


Pilier économique

Une entreprise engagée dans la RSE n’en reste pas moins une entreprise qui doit générer du chiffre d'affaires et être économiquement viable afin de perdurer. Toutefois, une entreprise qui fait de la RSE soutient l'économie locale en agissant comme un véritable acteur local ancré dans son territoire. Cet investissement dans sa région peut se matérialiser par le choix de fournisseurs locaux par exemple, ou encore faire preuve de transparence auprès de ses investisseurs, mettre en place une tarification équitable tout en garantissant un certain niveau de qualité du service.


Lire aussi : Norme ISO 26000 et les labels RSE | Elaboration et mise en place de la démarche RSE | Les avantages de la RSE | Les principes de la RSE | Management et RSE | Les chartes RSE | La RSE : un outil de communication | Définir la RSE | Lutter contre le greenwashing | Les objectifs de la RSE | Différences label RSE et charte RSE | La RSE dans l'entreprise | Les bénéfices de la RSE | Les acteurs de la RSE | Ce qu’implique la RSE pour l’entreprise | Signification RSE | Différences RSE et DD