Emplitude pastille

Quelle est la différence entre RSE et développement durable?

Les différences entre RSE et DD

En réalité, il n’y a pas vraiment de différences fondamentales entre ces deux termes, les principes restent identiques. Le terme de développement durable s’adresse à toutes les sphères de la société tandis que le terme RSE (Responsabilité sociale et sociétale des entreprises) s’adresse exclusivement aux entreprises ou tous types d’organisations de façon générale. Une entreprise engagée dans les objectifs du développement durable “fait de la RSE” et non du développement durable.

Ainsi, la principale différence entre ces deux notions réside au niveau de l’échelle à laquelle elles renvoient. Le concept de la responsabilité sociale et sociétale des entreprises (RSE) a pour objectif de décliner les objectifs du développement durable au monde de l’entreprise en tenant compte des spécificités qui leurs sont propres. Il est facile de comprendre qu’un particulier ou qu’une entreprise ne prendra pas part de la même façon la réalisation des ODD (objectifs du développement durable) tels que définis par les Nations unies.


Définition du développement durable

Le développement durable a été définie en 1987 dans le rapport Brundtland. Ainsi est considéré durable un “développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs”

Le concept de développement durable est caractérisé par trois piliers : économique, social, et environnemental. Ces trois piliers sont intrinsèquement lié. En effet, pour qu’un mode de développement soit considéré comme durable, il doit allier ces trois piliers. Si un mode de développement est écologique et social il ne sera considéré que comme vivable, s'il est écologique et économique il sera considéré comme viable uniquement. Enfin, si un mode de développement est social et économique il sera juste équitable. Un mode de développement durable devrait donc être socialement équitable, économiquement viable et écologiquement vivable. Autrement dit, est caractériser de développement durable toutes les pratiques ayant des impacts positifs tant au niveau de l'environnement que de l'éthique.

Les Nations Unies ont établi 17 objectifs du Développement Durable. L’objectif est de donner un guide de conduite afin de converger vers un avenir meilleur mais aussi, et avant tout, durable. Ces objectifs du développement durable ont été établis de sorte à répondre à l'ensemble des défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés.

Les 17 objectifs du développement durable sont:

  • Éradication de la pauvreté ;
  • Lutte contre la faim ;
  • Accès à la santé ;
  • Accès à une éducation de qualité ;
  • Égalité entre les sexes ;
  • Accès à l'eau salubre et à l'assainissement ;
  • Recours aux énergies renouvelables ;
  • Accès à des emplois décents ;
  • Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation ;
  • Réduction des inégalités ;
  • Villes et communautés durables ;
  • Consommation et production responsables ;
  • Lutte contre le changement climatique ;
  • Vie aquatique ;
  • Vie terrestre ;
  • Justice et paix ;
  • Partenariats pour la réalisation des objectifs.

Définition de la RSE

La Responsabilité Sociale (et Sociétale) des entreprises (RSE) a été définie par la commission européenne comme l’intégration volontaire par les entreprises des préoccupations et enjeux sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes.

A noter que la norme ISO 26 000, norme de référence internationale en matière de RSE propose également une définition de cette notion, ainsi que des lignes directrices afin de mettre en place des approches plus durable, responsable, socialement éthique et en faveur de l'environnement.

Autrement dit, faire de la RSE revient à intégrer les problématiques environnementales, sociales et sociétales dans la politique et stratégie de l’entreprise. Ainsi, par la mise en oeuvre de pratiques répondant aux enjeux de la responsabilité sociale et sociétale des entreprises, les entreprises adoptent une attitude et des pratiques à la fois plus éthique, responsable et durable.

A noter que l’on parle également de RSO, c’est-à-dire Responsabilité Sociale des Organisations. Le choix de parler d’organisation et non pas d’entreprise renvoie à la volonté d'élargir la RSE au delà des entreprises.

La mise en place de pratiques en faveur de la Responsabilité sociale et sociétale des entreprises est une démarche qui va au dela de la loi et des normes en France. C'est donc une démarche volontaire et un engagement des entreprises dans une politiques RSE où les attentes sont nombreuses mais les avantages aussi. En effet, même si faire de la RSE nécessite la mise ne place d'un plan d'action ainsi que la consultation et prise en compte des parties prenantes, la RSE peut apporter de nombreux avantages et bénéfices (notamment en terme de performance) aux entreprises et organisations qui souhaitent appliquer les principes du développement durable dans leurs pratiques et management.

Lire aussi : Norme ISO 26000 et les labels RSE | Elaboration et mise en place de la démarche RSE | Les avantages de la RSE | Les principes de la RSE | Management et RSE | Les chartes RSE | La RSE : un outil de communication | Définir la RSE | Lutter contre le greenwashing | Les objectifs de la RSE | Différences label RSE et charte RSE | La RSE dans l'entreprise | Les bénéfices de la RSE | Les acteurs de la RSE | Ce qu’implique la RSE pour l’entreprise | Signification RSE | Les piliers de la RSE