Emplitude pastille
Elaborer-une-demarche-RSE


Elaborer et mettre en place une démarche RSE

Comment élaborer sa démarche RSE ?

Afin d’élaborer une démarche RSE (responsabilité sociale et sociétale des entreprises), les entreprises et organisations doivent suivre des étapes.

La première étape pour l'entreprise réside dans l'identification de ses parties prenantes. Pour rappel, une partie prenante est définie comme tout individu ou groupe d'individus qui participe de près ou de loin à l’activité économique de l’entreprise. Ainsi, cela peut englober les fournisseurs, les clients mais aussi les salariés …

Une fois l’ensemble des parties prenantes identifiées, il faut les consulter sur la démarche RSE, mais aussi sur leurs souhaits et leurs idées d'actions en matière de RSE afin d’élaborer une démarche qui soit au plus proche de la réalité et donc le plus adapté au contexte réel de l’entreprise.

Une fois l’ensemble des parties prenantes consultés sur la démarche RSE, l’entreprise doit hiérarchiser les enjeux en établissant des enjeux prioritaires. En effet, il est impossible pour l’entreprise de mener toutes les actions et de répondre à tous les enjeux. Il est donc impératif d’établir des priorités pour l’entreprise. Un des moyens pour l'entreprise de faire cela réside dans le fait d’utiliser une matrice de matérialité.

La matrice de matérialité est un outil qui permet de hiérarchiser les enjeux économiques, financiers, sociétaux et environnementaux au regard des souhaits et des ambitions de l’entreprise ou de l’organisation mais aussi au regard de ceux de ses parties prenantes.

Enfin, une fois les enjeux prioritaires de l’entreprise ou de l’organisation définis clairement, elle peut entreprendre d’établir son plan d’action RSE. Ce plan d’action vise à établir une stratégie afin d’atteindre les objectifs prioritaires définis grâce à la matrice de matérialité. Dans le cadre de ce plan d’action RSE, l’entreprise détermine aussi les actions à mener, et les acteurs qui vont être mobilisés pour la réalisation de ce plan d’action RSE.


Comment mettre en place sa démarche RSE ?

La première chose à déterminer dans l’entreprise pour mettre en place sa démarche RSE réside dans le fait d’allouer un budget aux actions RSE. Sans aucun budget, le plan d’action RSE élaboré ne peut pas être en capacité de mettre en place la moindre action RSE. Toutefois, il n’est pas essentiel d’avoir un budget conséquent, des actions simples et peu coûteuses peuvent être mises en place. Ainsi un budget, même petit, peut suffire à initier une démarche RSE.

En plus d’un budget, il faut également nommer un responsable RSE. Ce dernier peut être uniquement dédié à cela, ou bien les missions RSE peuvent venir s’ajouter à ses autres missions.

Tout comme l’élaboration de la démarche RSE, pour sa mise en place il est tout aussi important d’inclure les salariés. En effet, les collaborateurs constituent de véritables acteurs de la démarche RSE dans l’ensemble de l’entreprise. La réussite et la performance de la stratégie de développement durable dépend notamment de l’implication des salariés dans cette dernière. Ainsi, mené un projet durable en faveur de la responsabilité sociale et sociétale des entreprises demande du travail et de l'engagement de la part de la direction mais aussi de l'ensemble des collaborateurs.

La mise en place de la démarche RSE peut être facilitée dans le cas où l’entreprise fait la démarche d’obtenir un label RSE. En effet, l’avantage d’être labellisée, dans ce cas là, est que c’est un moyen de mettre en place une démarche RSE et de bénéficier d’un cadre pour mettre en place la démarche RSE.

Par ailleurs, les labels RSE demandent aux entreprises d’établir des plans d’amélioration et les accompagnements pour qu'elles atteignent leurs objectifs. Ainsi, il peut être intéressant pour une entreprise qui souhaite mettre en place un démarche RSE de le faire au travers d’un label RSE : cela l’aidera d’une part dans la démarche de mise ne place de la politique RSE, et d’autre part cela lui fera bénéficier de l’ensemble des avantages d’être labellisé.

Une fois que la démarche RSE est mise en place, il est important de communiquer sur cela, tant en interne qu' en externe. En effet, mettre en œuvre une stratégie de communication est étape importante et capitale dans la mise en œuvre de cette stratégie. Diffuser des informations concernant ses engagements responsable et durable, sur ses pratiques (achats durables, projet, formation etc) ou encore sur le travail réalisé peut avoir un véritable impact pour l'entreprise notamment au niveau de sa performance (image de marque, avantage concurrentiel, attraction des collaborateurs les plus qualifié etc). Différents supports existent pour communiquer; le bilan carbone et le reporting RSE sont les plus courant.

Lire aussi : Norme ISO 26000 et les labels RSE | Les avantages de la RSE | Les principes de la RSE | Management et RSE | Les chartes RSE | La RSE : un outil de communication | Définir la RSE | Lutter contre le greenwashing | Les objectifs de la RSE | Différences label RSE et charte RSE | La RSE dans l'entreprise | Les bénéfices de la RSE | Les acteurs de la RSE | Ce qu’implique la RSE pour l’entreprise | Signification RSE | Les piliers de la RSE | Différences RSE et DD