Emplitude pastille

Quelles sont les différences entre un label RSE et une charte RSE ?

Qu’est ce qu'une charte RSE ?

Il s'agit d'un écrit solennel et officiel qui comporte des règles, des principes de responsabilité, des normes sociales comme lois fondamentales d’une structure. Elles incarnent l’ensemble des engagements que les entreprises et organisations prennent et norme leurs pratiques sociales. Les entités et organisations qui ont formulé ce type de document s'engagent par cette dernière à respecter tout un ensemble d’élément prévu en son sein.

La rédaction de sa propre charte RSE ou bien l’engagement dans une existante relève d’une démarche volontaire de la structure. Son contenu a pour vocation à aller au delà des normes et de la loi française.

Il existe différents types de chartes RSE. En effet, tout d’abord il y a celles qui sont proposées par des organismes à l’image de la Charte Diversité qui est détenue et portée par le réseau “Les entreprises pour la Cité”. Par ailleurs, il y a les chartes RSE qui sont propres à chaque organisation car élaborées et rédigées par ces dernières.

A noter que la ratification d’une charte RSE peut être un processus onéreux comme c’est le cas pour la Charte Diversité. Toutefois, l’adhésion peut également être dans certains cas gratuite.

Il existe en France une très grande diversité de charte RSE qui sont dans le domaine de la Responsabilité Sociétale de l’entreprise. Ces dernières définissent un certain nombre d'engagements en adéquation avec la responsabilité des entreprises. Par leur ratification, les entreprises et organisations s'engagent à respecter les pratiques et valeurs RSE énumérés dans ce document.

Elles apparaissent comme une opportunité pour les entreprises de formaliser leur politique RSE mais aussi d’afficher de manière claire et visible pour tous leur valeur en faveur de la lutte contre les problématiques environnementales et/ou sociétales. Dit autrement, la charte RSE correspond à un document qui établit de manière claire les valeurs de l’entité.


Qu’est ce qu’un label RSE ?

Un label RSE peut être défini comme un marqueur, un élément d’identification qui va avoir pour effet de révéler et de mettre en évidence une différence entre les entreprises. Pour ce faire, la plupart du temps, un label RSE prend la forme d’un logo qui est apposé sur le produit ou bien sur le site de l’entité labellisée ou étant entrée récemment dans une démarche de labellisation.

En France, l’appellation « label » fait l’objet d'un encadrement strict par la loi. En effet, les labels doivent être basés sur un cahier des charges spécifiques, ils doivent également faire intervenir un organisme certificateur public ou privé qui est à la fois extérieur et indépendant pour plus de robustesse du label. En France, parmi ces organismes certificateurs on peut citer l'AFNOR. Attention à ne pas confondre avec le norme ISO 26 000 qui n'est pas une norme certifiable, toutefois elle peut être utilisé pour établit le référentiel des labels RSE.

Le fait de détenir une certification ou norme RSE peut avoir plusieurs significations.

Tout d’abord, être labellisé ou être dans une démarche de labellisation est une garantie en France concernant une pratique sociale ou un engagement de responsabilité de la part d’une entreprise ou d'une organisation sociale dans un certain domaine. Par exemple, le fait d’être labellisée Empl’itude garantit que l’entreprise détentrice de ce label social est un acteur agissant en faveur de l’emploi et de l’insertion sur son territoire.

Par ailleurs, la labellisation RSE peut être envisagée comme un outil permettant de valoriser une pratique, une action qui est considérée comme bonne et positive. En effet, détenir un label RSE appose une distinction entre l’entreprise labellisée et les autres en mettant en évidence ses bonnes pratiques et ses actions.

Enfin, en ce qui concerne les parties prenantes ainsi que les partenaires, la labellisation RSE est source d’information à propos des valeurs, des actions et des pratiques de l’entreprise.

Afin qu’un label RSE soit robuste et crédible il faut nécessairement qu’il soit fondé sur un référentiel ou une norme de qualité avec des conditions d'obtention qui vont au-delà du domaine légal. En outre, le label RSE doit également s’insérer dans une volonté de progrès continue, c’est-à-dire de vouloir sans cesse trouver le moyen d'améliorer ses pratiques et actions pour faire mieux. De plus, instaurer un principe de non compensation contribue à la robustesse du label RSE. En effet, ne pas accepter que des lacunes ou difficultés sur un des point d'appréciation puisse être compensé par une meilleure performance sur un autre point rend les critères plus exigeants ce qui est gage de qualité.


Différences et point commun entre label RSE et charte RSE

Les points communs

Malgré le fait que ce soit deux dispositifs bien distincts, ils ont sur certain aspects des logiques de fonctionnement assez similaires.

Tout d’abord, s’engager dans une charte RSE ou bien dans un label RSE relève tout deux d’une démarche purement volontaire de la société.

Par ailleurs, les chartes et labels RSE sont deux outils qui permettent à l'organisation de formaliser leur engagement RSE, de se distinguer de la concurrence, mais aussi de faire preuve de transparence et d’attirer les talents mais aussi les fournisseurs et partenaires sensibles à ces problématiques là.


Les différences

La première différence que l’on peut mettre en évidence concerne le prix. En effet, un label RSE est toujours onéreux tandis que la charte peut être parfois gratuite.

Une autre différence réside dans la nature de l’engagement. Même si tous deux proposent une démarche sociale qui va au-delà des normes et du domaine réglementaire et législatif, la charte RSE reste un principe fixe, tandis que la labellisation RSE relève d’un processus d’amélioration continue. En effet, nous l’avons vu, la reconduction du label RSE est conditionnée à l’élaboration et au respect d’une plan d’amélioration, chose que l’on ne retrouve pas dans le fonctionnement des chartes RSE.

Lire aussi : Norme ISO 26000 et les labels RSE | Elaboration et mise en place de la démarche RSE | Les avantages de la RSE | Les principes de la RSE | Management et RSE | Les chartes RSE | La RSE : un outil de communication | Définir la RSE | Lutter contre le greenwashing | Les objectifs de la RSE | La RSE dans l'entreprise | Les bénéfices de la RSE | Les acteurs de la RSE | Ce qu’implique la RSE pour l’entreprise | Signification RSE | Les piliers de la RSE | Différences RSE et DD